Tribune de l'opposition - Châtillon

Octobre 2022

Chères Châtillonnaises, chers Châtillonnais,

Dès le vote du budget 2022, nous avions attiré l’attention de la municipalité sur l’envolée des dépenses prévues et l’amputation des marges de manœuvre budgétaires héritées. Nous sommes très inquiets de la dérive budgétaire de notre Ville, le résultat de clôture de l’exercice 2022 sera un premier indicateur qui, nous l’espérons, conduira notre Municipalité à plus de retenue.
Est-ce une prise de conscience tardive du dérapage des dépenses qui conduit à ce qui ressemble à une paralysie de l’action municipale : bien peu de réalisations, et une dégradation qui devient visible.

En cette rentrée, nous sommes aussi inquiets pour le personnel communal. Nous avons été sollicités par des agents en souffrance submergés de tâches à accomplir sans délai, qui perçoivent un manque de considération et de possibilité de s’exprimer sans crainte: “désillusion”, “démotivation”, “colère”.
Ce profond malaise se concrétise par des départs qui se multiplient au sein du personnel municipal, d’où le nombre d’annonces de recrutement sur le site internet de la ville.

Nous avons soutenu la mise en place de la vidéo-verbalisation comme de la nécessité plus générale de renforcer la vidéo-surveillance dans nos rues. Mais elle ne doit pas être un moyen supplémentaire de stigmatiser les automobilistes. Elle doit s’inscrire dans une vision globale et cohérente pour améliorer la sécurité des Châtillonnais. Nous l’appelons de nos vœux et elle reste à créer.
Par exemple, elle devrait cibler les comportements dangereux de deux-roues, trottinettes et piétons, dont certains ont causé encore récemment des accidents graves. Parfois à contresens des voitures dans des rues bien trop étroites, le tracé pour les deux roues, d’ailleurs pas toujours respecté, ne devrait-il pas être réexaminé?
Cette vision globale de la sécurité ne devrait-elle pas commencer par repenser la signalisation de nos rues où parfois des panneaux trop nombreux rendent illisibles qu’une rue est en zone à vitesse limitée ?

Enfin un peu d’humour pour terminer, quand le besoin de communication devient si fort qu’il conduit à des messages parfois cocasses, comme l’annonce qu’à Châtillon, célébrer le 14 juillet a été, cette année, une première ! Depuis 1789?

Nous espérons que la rentrée s’est bien passée pour petits et grands et souhaitons à toutes et tous une bonne reprise !


Valérie Devay : v.devay@chatillon92.fr

Carole Guillerm, députée-suppléante, conseillère régionale : c.guillerm@chatillon92.fr

Patrice Hauchard : p.hauchard@chatillon92.fr

Sylvie Laffore-Mysliwice : s.laffore@chatillon92.fr