Inventer une Écologie Humaniste et Progressiste

Nous savons aujourd’hui, que nous devons relever de grands défis écologiques, qui sont des enjeux clés pour notre société. Malheureusement, circulent tant de fausses informations, qu’il faut commencer par des rappels.

La France doit lutter contre les gaz à effet de serre (GES), responsables du changement climatique, mais cette action n’aura qu’un impact modeste, car notre pays ne produit que 1,2% du total mondial des GES, soit moins que la seule augmentation des émissions chinoises de ces dernières années.

Le protocole de Kyoto, sur lequel j’ai eu l'honneur de travailler activement, s’est appuyé sur le GIEC qui a calculé que l’énergie crée 35% des GES, l’agriculture 24%, l'industrie 21%, les transports 14%, le bâtiment 6%. Or, pour son énergie, la France produit peu de CO2 grâce à ses centrales nucléaires. “Je ne vois pas comment on peut à la fois baisser les émissions de gaz à effet de serre, et se détourner du nucléaire, qui est la seule source massive qui est, de ce point de vue là, propre” François Bayrou.
Quand les éoliennes n’ont pas de vent, le manque est compensé par des turbines à gaz avec CO2.

La marche du temps n’est pas toujours négative en termes de pollution.
Les français étaient exposés à plus de pollutions de l’eau et de l’air au Moyen-Age et au XIXème.
En 1955, le monde produisait 600 g de CO2 pour créer 1 $ de richesse (PIB), et en 2015, seulement 330 g: l’économie se décarbonise (source: ourworldindata.org).

Prise de conscience

Depuis la prise de conscience du besoin de préservation de notre environnement, des propositions innovantes ont été faites, et des actions lancées. Je ne vais pas en faire ici un inventaire, mais proposer trois convictions fortes, pour guider l’analyse et l’action.


Démocratie. La protection de l'environnement est l'affaire de chacun, et donc, pour agir correctement, nous devons être éclairés par le partage des connaissances et des méthodes.

      • Comment sait-on qu’un produit ou une pratique pollue? Comment détecter le ''greenwashing'', la promesse environnementale exagérée ou mensongère dans une offre commerciale?

      • Quel est l’impact véritable des énergies sur l’environnement? Comment se fait-il que 60% des français croient que les centrales nucléaires produisent du CO2?

      • Pourquoi toujours penser aux taxes, quand la sensibilisation des clients a prouvé son influence sur les circuits alimentaires et les industriels même étrangers?


Humanisme. Nous devons protéger la qualité de notre environnement parce qu’elle est essentielle pour tous les êtres humains vivants et futurs.

      • L’humanisme place la personne humaine et son épanouissement au-dessus de toutes les autres valeurs. Nous devons être vigilant contre une déification de la nature, qui vise à nous soumettre par des peurs exagérées, une culpabilisation et des interdits.

      • L’éducation, le goût pour le savoir et les arts, le dialogue respectueux et la solidarité sont motivants pour nous rapprocher, prendre conscience que notre environnement est notre bien commun et le protéger ensemble.


Progrès. Le progrès scientifique et technique, qui est une aspiration profonde et historique de l'humanité, s’est révélé être le plus grand allié de la lutte écologique.

      • L’éclairage par LED a divisé par 7 la consommation électrique, et côté informatique, en 10 ans, les processeurs ont divisé par 10 leur consommation pour une même puissance de calcul (source: ourworldindata.org).

      • La concurrence fait descendre vers 2l / 100km / passager la consommation des avions de ligne.


Quand la protection de la nature s’appuie sur les valeurs que sont la démocratie, le goût du progrès et l’humanisme, elle devient une force puissante, et reste au service des humains.

Dans ce sens, le gouvernement et sa majorité progressiste ont construit un plan de relance post-CoVid, qui prévoit un investissement record de 30 Mds pour financer la transition écologique. 🀫


Carole Guillerm